Crowdsourcing : l’intelligence collective en tant qu’avenir de l’innovation

A chat bubble made of business people icons with the shape of a question mark left. Hires JPEG (5000 x 5000 pixel) and EPS file included.

Actuellement, de plus en plus d’entreprises et d’organisations du secteur public délaissent les processus d’innovation traditionnels et se tournent vers le Crowdsourcing pour générer des idées et des réponses à leurs problèmes. Ainsi, les entreprissent peuvent exécuter des tâches plus rapidement et plus efficacement. 

Comprendre le crowdsourcing

Le terme « crowdsourcing » a été introduit pour la première fois par Jeff Howe en 2006. Il s’agit d’un concept où les entreprises utilisent Internet comme une plateforme pour externaliser une partie de leur travail au grand public. Ainsi, les personnes peuvent partager leurs connaissances et leur sagesse pour élaborer de meilleurs produits. Le crowdsourcing peut également être élargi pour inclure le public à s’engager activement dans un processus d’innovation à grande échelle.

Avec l’évolution du crowdsourcing, le concept a été appliqué à un large éventail de domaines, allant de tâches très simples, comme nommer un nouveau-né, à des tâches plus compliquées, telles que la détection de cratères lunaires par des amateurs. Les acteurs les plus célèbres dans le domaine sont Wikipédia et Google Translate qui permettent la collaboration en ligne. Dès lors, tout un chacun est libre de modifier le contenu ce qui rend l’information plus puissante.

https://github.com/bounswe/bounswe2015group5/wiki/Crowdsourcing
Le processus collectif d’innovation ouverte, l’innovation dirigée par l’utilisateur, la co-création, la co-conception à travers des plateformes sont la manifestation de la reconnaissance de l’innovation productive communautaire.

Comme l’utilisation du Web 2.0 a considérablement augmenté au cours des dix dernières années, le crowdsourcing a pu se développer. L’externalisation des activités est maintenant une pratique établie qui est traditionnellement effectuée par de petits groupes de professionnels qui se tournent vers une communauté inconnue.

L’intelligence collective

Ainsi, au lieu d’embaucher des experts, les entreprises et les organisations utilisent l’intelligence collective générée par les communautés en ligne pour accomplir certaines tâches. Dès lors, les processus deviennent plus rapides et plus rentables.

L’intelligence de masse permet une créativité illimitée quant à l’exploration de nouveaux modes d’utilisation de produits.

“We are confident that crowdsourcing is the only sustainable approach to innovation.” Epirot Ludvik Nekaj, PDG et fondateur de Ludvik + Partners, une agence de publicité en ligne célèbre qui utilise le crowdsourcing en tant qu’une forme de marketing.

Presque toutes les grandes marques (p. ex. Lego, Starbucks, Kraft, Facebook, BMW) de notre vie quotidienne sont à la recherche d’innovations de produits ou services qui pourront répondre aux besoins des utilisateurs.

Il est intéressant de constater que le développement du crowdsourcing se fait même dans les domaines de la politique et des sciences. Ainsi, le crowdsourcing permet de trouver des remèdes pour des maladies mystérieuses, résoudre des problèmes liés aux stations spatiales ou encore aider à la recherche génétique.

Les entreprises qui veulent utiliser le crowdsourcing peuvent facilement s’inscrire sur l’une des nombreuses plateformes existantes. Elles n’auront plus qu’à attendre que les freelances répondent à leurs questions tout en supervisant le processus de dévouement.

Précautions : « Trop de cuisiniers gâtent la sauce »

Une grande foule peut facilement générer une grande quantité d’idées. Toutefois, il faut encore que les idées générées soient de qualité suffisante et exploitable.

Avant de se lancer dans l’aventure du crowdsourcing, il est aussi important de se poser les questions suivantes : qui a le temps de gérer et de contrôler toutes ces idées ? Est-il juste qu’un expert gagne de l’argent pour ses idées alors que la foule n’est pas payée ?

Prudence, avant de se jeter dans la foule.

https://boxmusic.club/508/stage-diving-accidents/

A lire ailleurs:

Sources:

Deloitte U.K. (2016): The three billion Enterprise crowdsourcing and the growing fragmentation of work. https://www2.deloitte.com/content/dam/Deloitte/us/Documents/strategy/us-cons-enterprise-crowdsourcing-and-growing-fragmentation-of-work.pdf

Dogson, J. (2016). How to get involved with NASA: Crowdsourcing ideas for Mars houses, robots, and space poop. In: [en ligne], URL: http://www.businessinsider.com/how-to-get-involved-with-nasa-2016-11

Olenski, S. (2012): Crowdsourcing Breaks The Enterprise Glass Ceiling. In [en ligne], URL: http://www.forbes.com/sites/marketshare/2012/03/07/crowdsourcing-breaks-the-enterprise-glass-ceiling/2/#4a49c567245b

Stevens, D. Crowdsourcing: Pros, Cons, and More. In [en ligne], URL: http://www.hongkiat.com/blog/what-is-crowdsourcing/

Vidéohttps://www.youtube.com/watch?v=WE6qxesAjgA

Imageshttps://github.com/bounswe/bounswe2015group5/wiki/Crowdsourcing https://www.spigit.com/4-crowdsourcing-innovation-myths/ https://boxmusic.club/508/stage-diving-accidents/

Auteure : Sybille Holtkamp.