LA VIE D’UNE EMISSION TV SUR LES RESEAUX SOCIAUX

Social Television : quand la télévision profite de l’essor des réseaux sociaux pour se refaire une jeunesse et augmenter son impact auprès du public.

L’internet au secours de la télé

Selon des études de l’OFS menées en 2014 et 2016, l’utilisation moyenne de la télévision est pratiquement stagnante depuis près de 30 ans. L’internet, lui, s’est démocratisé, et en prêt de 20 ans est devenu un incontournable. Qui de vous regarde encore la télé sans avoir son smartphone ou sa tablette à portée de main ? C’est sur cette vague que surf depuis quelques années les émissions de télé interactives.

Selon le guide de la SNPTV, étude menée en France
Selon le guide de la SNPTV, étude menée en France

Selon le site digitalcorner-wavestone.com : la social TV est centrée sur l’échange entre téléspectateurs sur les émissions de télé, en utilisant des canaux « sociaux ».

De plus en plus d’émission de télévision vous propose de réagir au contenu diffusé, en direct sur les réseaux sociaux, à l’aide par exemple d’un hashtag. Pour certaine cela s’arrête là, mais pour d’autres, comme l’émission de télé réalité Secret Story cela va bien plus loin et permet à l’aide d’une stratégie bien huilé de créer une vraie communauté autours d’une émission. En effet, cela permet au programme de fidéliser et de resté présent dans la vie des téléspectateurs au-delà de son créneau de diffusion.

Un exemple, l’émission secret story

Secret Story est une émission de télé réalité diffusée sur une chaine du groupe TF1, où une dizaine d’habitants sont enfermés dans une maison pendant plusieurs semaines. Le sujet n’est pas l’utilité ou le sens de ce type d’émission mais bien la stratégie de fidélisation des téléspectateurs grâce au réseau sociaux.

Avant la diffusion de son prime quotidien, Secret Story est principalement active sur Facebook. Elle y publie au cours de la journée des liens de son site internet, qui ne sont rien d’autres que des avants goûts du contenu de la quotidienne. Cela lui permet d’accrocher les personnes présentent sur le réseau et de les retrouvés en téléspectateurs durant l’émission.

Pendant la diffusion de la quotidienne, le présentateur encourage à plusieurs reprisent l’audience a publié leurs avis, commentaires et questions grâce à une hashtag dédié à l’émission. Ces encouragements sont présents avant chaque lancement de publicités, qui est, évidemment, un moment « risqué » : les téléspectateurs pourraient être tentés de zapper et accrocher sur une autre émission. Lors de chaque émission, une question est posée au public et les résultats du sondage sont donnés en direct. De plus, le présentateur lui-même se connecte sur twitter et interagit avec les utilisateurs. Ces échanges ont principalement lieu sur twitter qui se prête le mieux aux discussions en directs.

Une fois par semaine, après la diffusion du prime hebdomadaire, l’émission propose un interview exclusif d’un candidat sur le site mytf1. Celui-ci est annoncé en direct à la télévision, quelques minutes avant sa diffusion… uniquement online !

Symbiose entre réseau sociaux et télévision

La stratégie online, mais surtout sur les réseaux sociaux de l’émission lui permet de prolonger son audience. En effet, la symbiose entre réseau sociaux et télévision est tel que, les téléspectateurs ont l’impression de manquer une partie du programme s’ils ne sont pas présents sur la page Facebook ou le Twitter de Secret Story ! Tout au long de la journée ils sont nourris d’informations auquel le présentateur fera allusion durant les quotidienne.

La social Tv semble être l’un des possible moyen de croître et de gagner des parts de marché pour l’industrie de la télévision. De plus, ceux-ci lui permettent d’avoir à tout moment un baromètre et une analyse de satisfaction des téléspectateurs.

A lire ailleurs:

  • Les + de la TV – Le guide du SNPT 2016 https://fr.calameo.com/read/004745414fce08a11c597

Sources:

  • Blog du modérateur, Flavien Chantrel, Article « Décryptage : tout savoir sur la Social TV » publié le 30 juin 2015 http://www.blogdumoderateur.com/decryptages-social-tv/ consulté le 7 décembre 2016
  • Digitalcorner, Marion Couturier, Article « Le petit écran est mort, vive la social TV » publié le 6 janvier 2016, https://www.digitalcorner-wavestone.com/2014/01/le-petit-ecran-est-mort-vive-la-social-tv/ consulté le 8 décembre 2016
  • Office fédéral de la statistique, Offre et utilisation des médias – Television publié le 30 juin 2015 https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/culture-medias-societe-information-sport/medias/offre-utilisation/television.html#-2079199276 consulté le 7 décembre 2016
  • Office fédéral de la statistique, Société de l’information – utilisation de l’Internet publié le 10 novembre 2015 https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/culture-medias-societe-information-sport/medias/offre-utilisation/television.html#-2079199276 consulté le 7 décembre 2016

Source photo:

  • https://www.salesforce.com/blog/2016/02/user-generated-content.html

Auteur : Mélanie Rouiller