ibelieveinyou.ch – le site de crowdfunding au taux de succès incroyable

I believe in you (IBIY), la plateforme de financement participatif suisse pour projets sportifs, indique avoir le taux de réussite le plus élevé du monde dans ce domaine. Quelles sont les raisons de ce succès ?

Un taux de réussite de 90%

Créée en 2013 par les athlètes olympiques Fabian Kauter et Mike Kurt avec le spécialiste en ligne Philipp Furrer, la plateforme IBIY a pour objectif de financer des projets sportifs. N’importe qui peut y initier un projet dans le domaine du sport, qu’il s’agisse d’amateurs, de clubs ou de professionnels, par exemple pour financer du nouveau matériel d’entraînement ou des frais de voyage pour se rendre à un tournoi.

Le crowdfunding d’IBIY correspond au modèle basé sur la contrepartie. Les contributeurs soutiennent les projets par des dons financiers et reçoivent en échange des contreparties. Par rapport à la collecte de fonds, IBIY suit la règle du « tout ou rien » selon laquelle l’argent donné est uniquement collecté si le montant fixé comme objectif est atteint.

IBIY se réjouit d’un grand succès qui lui a permis de s’établir aussi en dehors de la Suisse, notamment en Autriche et en Norvège. Jusqu’à aujourd’hui, 13 millions de CHF ont été récoltés et ont ainsi financé 1750 projets. Depuis déjà quelques années, environ 90% des projets publiés sur ibelieveinyou.ch sont financés avec succès. Ce chiffre représente un taux de réussite très élevé, surtout en comparaison avec d’autres sites de crowdfunding appartenant au type de don contre contrepartie, par exemple 35% sur Kickstarter et de 12% sur Indiegogo de 2014 à 2019.

Les raisons d’un tel succès

La plateforme est soutenue par plusieurs partenaires, principalement ALDI SUISSE et PostFinance, qui contribuent à une partie des projets. PostFinance par exemple offre 200 francs aux 30 premiers projets du mois à collecter la moitié du montant souhaité. Les initiateurs profitent aussi beaucoup de l’aide de l’équipe d’IBIY. Après qu’un projet soit approuvé et publié sur la plateforme, celle-ci conseille activement et personnellement l’initiateur tout au long de sa campagne de crowdfunding afin que celle-ci soit réussie. IBIY met aussi en évidence des projets sélectionnés sur sa première page et en partage certains sur ses comptes Twitter, Facebook et YouTube.

Comme la plateforme fut créée par deux sportifs, elle a été établie directement dans une communauté du domaine du sport. Actuellement, cette communauté est composée d’environ 80’000 personnes qui ont contribué à des projets, dont certaines même à plus de 50 projets différents. Cette communauté sportive permet ainsi de profiter directement du soutien de ses membres, même sans les connaître personnellement. En général, les initiateurs de projets de crowdfunding dépendent surtout du soutien du premier et deuxième cercle de financement participatif étant constitués de connaissances. Mais dans ce cas, la communauté sportive permet plus facilement de sortir de ces cercles en tant que contributeurs au projet.

La plupart de ces raisons peuvent être liées au fait que la plateforme sert seulement à financer des projets dans le domaine du sport. Le site indique que tous les membres de l’équipe derrière la plateforme sont également des sportifs et donc particulièrement motivés à aider les initiateurs à réaliser leurs projets. Leurs conseils et le soutien des partenaires ainsi que de la communauté jouent donc un rôle majeur dans le financement réussi des projets. Comparé aux autres plateformes avec des taux de succès plus faibles qui peuvent être utilisées pour financer des projets très variés, c’est justement cette spécificité qui semble permettre qu’une communauté aussi forte ait pu se former autour de la plateforme et contribue ainsi à un taux de succès aussi élevé.

Sources :

Onnée, S., & Renault, S. (2013). Le financement participatif : atouts, risques et conditions de succès. Gestion, 38(3), 54‑65.

https://www.ibelieveinyou.ch/

https://www.thecrowdfundingcenter.com/data/platforms

https://community.ulule.com/topics/-trois-cercles-financement-communautaire-crowdfund-7788/

https://www.aargauerzeitung.ch/sport/kanute-mike-kurt-entwickelt-die-crowdfunding-plattform-i-believe-in-you-mit-rasantem-tempo-132004726

https://www.bilanz.ch/lifestyle/schweizer-plattform-digitalisiert-sport-sponsoring-und-expandiert

(Sources des images : https://www.swiss-sailing.ch/fr/departements/cruising/news/detail/article/swiss-sailing-partenariat-avec-i-believe-in-you/)

(Sources des vidéos : https://www.youtube.com/watch?v=AL76bMG1yVU)

Auteur : Caroline Guerry

Les podcasts : la plateforme idéale pour la publicité ?

Autour des podcasts se forment des communautés d’auditeurs fidèles et prêts à écouter la publicité présentée, rendant le placement de celle-ci sur cette plateforme si efficace.

Une communauté d’auditeurs dévoués

Avec plus de 500’000 podcasts actifs au niveau mondial et 73 millions de personnes qui les écoutent chaque semaine aux USA en 2018, la popularité des podcasts continue à augmenter. Ces auditeurs consomment en moyenne sept émissions par semaine et 80% d’entre eux indiquent écouter une émission dans sa totalité ou presque, ce qui constitue un engagement élevé de la part des auditeurs.

Comme ces auditeurs écoutent en moyenne des podcasts pendant 6h37 par semaine, ils passent régulièrement du temps à écouter les mêmes animateurs et établissent ainsi une relation de confiance avec eux. Ceci suggère qu’il s’agit d’auditeurs attentifs, non seulement à l’émission elle-même, mais aussi aux publicités intégrées, puisque 69% des auditeurs aux USA indiquent avoir découvert de nouveaux produits et services en ayant écouté des podcasts. Les auditeurs forment ainsi autour d’un podcast une communauté attentive, engagée et fidèle qui fait confiance à ses animateurs.

Une publicité efficiente

Les publicités dans les podcasts ont souvent une longueur d’environ 30 secondes et sont placées au début, au milieu ou à la fin de l’émission. Contrairement à YouTube, il n’y a pas de bouton « Skip Ad » pour les podcasts. La possibilité de sauter la publicité n’existant pas, beaucoup d’auditeurs ne vont pas essayer de la sauter manuellement par peur de rater une partie de l’émission. Ceci permet aussi d’atteindre la partie de la population qui évite la majorité de la publicité, entre autres avec le bouton sur YouTube ou avec des bloqueurs de publicités en ligne.

Le fait que les animateurs font souvent eux-mêmes la publicité leur permet d’adapter celle-ci pour qu’elle corresponde à leur émission, par exemple en la présentant avec humour, en chanson ou du point de vue d’un personnage de la série analysée comme dans le podcast Gilmore Guys. Ceci résonne plus avec les auditeurs que si la publicité était faite par l’annonceur. Les auditeurs sont ainsi prêts à écouter ces publicités attentivement et il est donc plus probable que ces dernières aient un effet sur l’usager.

La popularité croissante des podcasts, les communautés d’auditeurs fidèles par leurs habitudes d’écoute et la façon dont les publicités sont présentées qui les rendent plus résonnantes, comportent de nombreux avantages en faveur du placement de publicité dans les podcasts. Ceci est donc une option efficace à envisager pour les annonceurs.

À lire ailleurs :

Le succès du Podcast
The Benefits of Podcast Advertising Over Other Mediums
How Podcasts Are Building Community

(Sources : https://blog.arcoptimizer.com/le-podcasting-continue-de-croitre-en-popularite-et-en-monetisation-2/ / https://www.podcastinsights.com/podcast-statistics/ / https://www.upwork.com/hiring/for-clients/8-reasons-podcast-ads-should-be-in-your-2018-marketing-plan/ / http://www.midroll.com/7-reasons-why-you-should-choose-podcast-ads/)

(Sources des images : https://www.apple.com/chde/itunes/podcasts/)

Auteur : Caroline Guerry