Hashtivisme

Le Hashtivisme est la contraction du mot hashtag et activisme. C’est donc de l’activisme sur les médias sociaux grâce au hashtag . Il permet de se battre, de défendre, de montrer son engagement envers une cause ainsi que d’augmenter la sensibilisation du public.


Les débuts

Le hashtag date de 2007. Il a été utilisé dans le but de pouvoir retrouver tous les messages liés à un sujet en particulier, et ce facilement.

La première utilisation du hashtag

L’activisme n’est pas nouveau, il existait bien avant l’apparition du hashtag et des médias sociaux, mais le Hashtivisme permet de s’adapter au monde actuel qui est de plus en plus connecté.


Hashtivisme, les bienfaits !

Le Hashtivisme permet de montrer son engagement envers une cause mais aussi de faire connaître au plus grand nombre les préoccupations et les problèmes mondiaux et sociétaux. Ça va même plus loin, car le Hashtivisme permet de réclamer justice. On a vu ces dernières années l’impact que pouvez avoir certains hashtags comme #BlackLivesMatters, #MeToo, #HeForShe, #ClimateChangeIsReal etc.

Juste en regardant l’image ci-dessus, on se rend compte du nombre de tweets lié au hashtag #BlackLivesMatter et par là de l’impact impressionnant d’un seul petit hashtag. Cela touche et sensibilise énormément de monde avec un seul petit caractère (#) au départ.


Infographic showing 390M Tweets about Black Lives Matter since 5/25

Le Hashtivisme a aussi le pouvoir de changer les choses par exemple pour #MeToo, des hommes puissants ont perdu leur emploi ou poste important. Il est vrai que la justice n’est pas toujours rendue suite à ces campagnes de hashtag, cependant, il y a quand même une évolution, une prise de conscience qui débouche sur une prise de parole, du soutien, un certain engagement.

Bien entendu que le Hashtivisme peut être utilisé de différentes manières et peut donc aussi aller à contre sens de ce qui est souhaité.


Les dérives

L’utilisation de Hashtivisme permet aussi au détracteur d’utiliser les hashtags d’une cause pour exprimer leur opposition à une opinion inverse tout en ayant une visibilité forte, c’est ce qu’on appelle du Hashjacking.

En outre, il est possible d’utiliser un hashtag pour opprimer ou harceler, comme par exemple récemment en France, avec le Hashtag #Anti2010, qui a pris énormément d’ampleur avec plus de 40 millions de hashtag sur TikTok et qui a pour but de harceler des collégiens car ils sont nés en 2010. Ça a provoqué une montée de haine envers les 2010 mais aussi énormément de peur auprès de ces jeunes. Donc avec un simple hashtag on peut faire beaucoup de bien comme de mal.

Pourquoi un hashtag anti 2010?

Conclusion

Comme dit précédemment, l’activisme n’est pas nouveau mais l’utilisation des médias sociaux et surtout du hashtag a permis de toucher les gens en plus grand nombre et plus rapidement.

Ce petit caractère, d’abord introduit pour trier les « tweets » par sujet, a maintenant son propre pouvoir. « 

CafeBabel

Suite à de le Hashtivisme , il n’y a pas toujours eu de suite judiciaire , mais cela a permis de réunir, de sensibiliser, d’aider et de libérer la parole. De plus, avec l’utilisation des médias sociaux, on peut toucher des gens des quatre coins du monde autour d’un seul et même sujet. Et même si des dérives existent comme pour tout, le Hashtivisme a permis beaucoup de bienfaits et permettra encore de nombreux bienfaits.


Sources


Relecture par Valérie Maye