Donald Trump : Président des Etats-Unis et Roi du troll

A chaque jour sa polémique ! Donald Trump enflamme Twitter avec ses tweets matinaux, toujours très diplomates et délicats… Immersion dans cette étonnante stratégie présidentielle.

Twitter comme canal de communication sans filtre

Donald Trump possède deux comptes : @POTUS et @realdonaldtrump. L’un est officiel, l’autre plus « real », comme son nom le suggère. Les tweets provenant de ce compte sont la plupart écrits par le président lui-même, sans que ses conseillers interviennent.

Dessin de Frederick Deligne, paru dans Nice Matin le 01.12.17

Ces derniers ont d’ailleurs voulu qu’il ferme son compte, afin d’éviter d’autres scandales. Mais Donald Trump nous a montré plusieurs fois qu’il n’en faisait qu’à sa tête, et crierait « YOU’RE FIRED » si quiconque l’en empêchait.

 

 

« My twitter has become so powerful that I can actually make my enemies tell the truth. » @realdonaldtrump, 17 oct. 2012

Il faut dire que c’est une toute nouvelle façon de communiquer : ses prédécesseurs passaient tous par les journalistes afin de diffuser des messages, ou alors publiaient sur les réseaux sociaux de la même façon « officielle » que les communiqués de presse. Mais Donald Trump a bien montré que lui, ennemi des médias, twittait sans filtre et avec l’aide de personne. C’est d’ailleurs ce qui plait à son électorat anti-establishment.
Dans ses tweets, on y reconnaît son vocabulaire, rempli de superlatifs :  « amazing », « great », « tremendous », qu’il utilise principalement pour décrire sa propre personne et sa politique. Mais son usage le plus fréquent est l’attaque personnelle. Au moment où j’écris ces lignes, c’est :

  • 250 tweets mentionnant « Loser »
  • 240 tweets mentionnant « Dumb » ou « Dummy »
  • 198 tweets mentionnant « Stupid »
  • 223 tweets mentionnant « Weak »

Dans un article paru en octobre, CNN recense les attaques du Président. Depuis son investiture, 106 personnes attaquées sur Twitter, dont 82 hommes et 24 femmes. Mais la plus récurrente, malgré que le comptage se soit fait après l’élection, est Hillary Clinton. « Crooked Hillary », une formule devenue presque culte qui a été mentionnée plus de 60 fois dans les tweets du Président.

Des tweets qui marqueront l’histoire ?

Cela pourrait paraître grotesque… Sauf qu’il existe plusieurs sites de référencement des Tweets du Président, une page wikipédia dédiée à son utilisation des médias sociaux (avec comme sous-thèmes les divers scandales) et des milliers d’articles couvrant les polémiques et les catastrophes diplomatiques provenant du compte @realdonaldtrump
L’émission Daily Show, présentée par Trevor Noah, a même publié un livre « The Donald J. Trump Presidential Twitter Library », après plusieurs événements à travers les Etats-Unis :

Connu pour leur humour satirique, il est évident que ce livre a été créé dans un but de divertissement. Il n’est pourtant pas impossible qu’il devienne un livre marquant notre époque…

Donald Trump a révolutionné la communication politique: en gagnant les élections en grande partie grâce à sa stratégie « sans filtre », directe et instantanée, il a démontré que la communication traditionnelle (officielle, réfléchie, passant par les médias) ne touchait plus le public. Twitter devient désormais l’un des canaux les plus influents de notre époque. Pour le meilleur et pour le pire !

A lire ailleurs :

(Source des images : https://www.salon.com/2016/12/16/ban-donald-trump-from-twitter-its-time-for-the-social-media-empire-to-take-a-stand/ et https://www.politico.eu/interactive/donald-trump-fake-news-tweet-russian-hackers-vladimir-putin-cyprus-cartoon/)

Auteure : Anna Rast

Relectrice : Nina Rast