Football : regardez quel joueur nous avons acheté!

Depuis quelques années, les clubs de football redoublent d’ingéniosité au moment d’annoncer l’acquisition d’un joueur sur les réseaux sociaux : explications.

Les clubs sont des entreprises avec un petit plus.

Un club de football a tous les éléments d’une grande entreprise : un président, des investisseurs, des employés et des clients : les supporters. Un fan est beaucoup plus exigeant et passionné qu’un client ordinaire. Il y a une dimension émotionnelle qui le relie à son club et c’est ce qui différencie une équipe de football d’une entreprise classique.

« Dans sa vie, un homme peut changer de femme, de parti politique ou de religion, mais il ne change pas de club de football. » Eduardo Hughes Galeano, journaliste.

Un club doit satisfaire ses supporters, tous membres d’une même communauté. Cela passe par de bonnes performances sportives et donc par l’acquisition de bons joueurs. Les réseaux sociaux vont avoir un rôle important dans ce domaine : lorsqu’un transfert a lieu, son annonce se fait avec des vidéos ou des visuels créés pour l’occasion et non plus par un simple communiqué de presse.

L’AS Roma annonce l’achat du gardien suédois Robin Olsen.

Que ce soit pour un grand club ou pour un petit, l’annonce d’un transfert sur les réseaux sociaux comporte de nombreux avantages. Par exemple, pour le FC Nantes, faire des annonces loufoques lui permet d’exister sur la toile. Selon le community manager du club français, créer un contenu innovant va donner un certain impact au transfert dans un contexte où de nombreuses annonces paraissent en même temps.

Pour un club plus grand comme le PSG, des annonces travaillées lui permettent de soigner son image de marque. L’idée est de faire quelque chose de prestigieux pour un joueur prestigieux arrivant dans une équipe prestigieuse. Lorsque Gianluigi Bouffon est arrivé à Paris, le club lui avait préparé une surprise. La vidéo, qui mélange prestige et ferveur, a servi d’annonce sur les réseaux sociaux.

Ce genre de vidéos peut aussi être partagé par le joueur. Cela sera alors bénéfique pour le club. C’est par exemple ce qui est arrivé lorsque Cristiano Ronaldo a signé à la Juventus de Turin. Le Portugais a repris le visuel du club italien et celui-ci a gagné environ 3 millions d’abonnés sur Instagram alors que son ancien club, le Real Madrid, en a perdu 1 million sur Twitter.

Il est clair que les stratégies des clubs sur les réseaux sociaux vont beaucoup plus loin que ces annonces de transfert. Il y a une ligne de conduite à adopter durant toute la saison. Cependant ces pratiques illustrent la concurrence qui existe entre les différents clubs. Ces derniers vont publier pour exister, pour le prestige, pour grandir, pour rassembler, etc.

Lire ailleurs :

Sports et réseaux sociaux : quelle maturité digitale pour les entreprises de loisirs sportifs? https://solutions.lesechos.fr/com-marketing/c/sports-et-reseaux-sociaux-quelle-maturite-digitale-pour-les-entreprises-de-loisirs-sportifs-8778/

Sources :

Marczewski, K. (2017). Comment gère-t-on un club de football professionnel dans le monde entrepreneurial? Spécificités du management sportif. Mémoire en Master de gestion.

Le mercato se gagne aussi sur les réseaux sociaux. https://www.eurosport.fr/football/transferts/2018-2019/le-mercato-se-gagne-aussi-sur-les-reseaux-sociaux_sto6861943/story.shtml.

Les clubs de foot, toujours plus connectés. https://socialwall.me/fr/club-football-reseaux-sociaux-social-media/.

Les réseaux sociaux pour les clubs de football : une source de problèmes ? https://ecs-digital.com/reseaux-sociaux/les-reseaux-sociaux-pour-les-clubs-de-football-une-source-de-problemes/

(Sources des vidéos : https://twitter.com/FCNantes/status/1019514614512476161 / https://www.youtube.com/watch?v=iacAlj-5l08&feature=youtu.be)

(Source des images : https://twitter.com/FCNantes/status/890592205194362880?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E890592205194362880&ref_url=https%3A%2F%2Fcauserie-magazine.com%2Fle-fc-nantes-annonce-larrivee-de-nicolas-pallois-avec-un-chatbot%2F / https://twitter.com/ASRomaEN/status/1021800573488644096 /).

Auteur : Léo Martinetti.

Relecture : Luc Wohlhauser.