La théorie des liens faibles au temps des médias sociaux

Le sociologue américain Mark Granovetter théorisait en 1973 la force des liens faibles dans les relations sociales. Comment ce concept a-t-il changé et évolué avec l’apparition des médias sociaux?

La théorie des liens faibles de Granovetter fait référence à la possibilité d’exploiter les soi-disant weak ties, pour la recherche d’un emploi et la création d’un réseau plus ample de connaissances. Cette théorie a acquis encore plus d’importance avec l’arrivée des médias sociaux et surtout dès la découverte des potentiels avantages personnels liés à son exploitation qui l’a rendue encore plus actuelle.

Network
L’importance des liens faibles dans le Networking

Les liens faibles dans le contexte professionnel ont été recherchés par le sociologue américain Mark Granovetter en 1973. Il a demandé à un échantillon aléatoire de professionnels – qui venaient de changer d’emploi – comment ils ont trouvé leur nouveau poste. Parmi ceux affirmant avoir trouvé le job à l’aide de contacts, le 55% a attesté l’avoir obtenu grâce à des personnes qu’ils voyaient « occasionnellement » et le 27% par des contacts qu’ils rencontraient « rarement ». Autrement dit la plupart des interviewés ont trouvé leur nouvel emploi grâce à des liens faibles.

Les weak ties représentent les relations les plus éloignées de notre réseau personnel, à savoir des personnes qui – au contraire de nos strong ties – ont des intérêts et des contacts diversifiés de notre cercle plus proche, et qui ont donc un accès élargi aux différentes opportunités du marché.

Les liens faibles au temps des médias sociaux

Mais quelle est l’application de cette théorie, après l’arrivée des médias sociaux ? Est-elle encore plus d’actualité grâce aux nouveaux moyens de communication?

“If you don’t have a profile on LinkedIn, you’re no where” – Jessi Hempel, FORTUNE magazine

A ce propos, une étude de l’Université Carnegie Mellon de Pittsburgh a analysé les nouvelles dynamiques du networking au temps du Web 2.0. Les médias sociaux fournissent un réseau élargi pour la recherche d’un emploi. En effet, les recruteurs ont la faculté de localiser les amis des amis des amis plus facilement et plus vite que jamais. Au delà de ça, pour ceux qui sont à la recherche d’un job, le réseau total de contacts croît exponentiellement en facilitant l’accès aux différentes opportunités.

Selon les enquêteurs, les médias sociaux renforcent aussi le capital social de l’individu en lui permettant de maintenir un nombre croissant de relations. Les auteurs ont analysé la quantité et le type de relations instaurées sur deux médias sociaux, à savoir Facebook et LinkedIn. Bien que le nombre de liens par personne reste environ le même pour les deux – 135 pour Facebook et 146 pour LinkedIn – la nature de ceux-ci est toutefois différente. En moyenne, ces usagers ont 48 strong ties sur Facebook, et seulement 15 sur LinkedIn. Donc, selon la thèse de Granovetter, ces 131 contacts de LinkedIn seront plus utiles pour trouver un emploi que les 15 liens forts.

Les médias sociaux deviennent aujourd’hui un moyen pour augmenter son propre réseau de connaissances et cultiver ses propres liens faibles de manière encore plus étendue. La théorie de Granovetter devient ainsi plus qu’actuelle dans le domaine de la recherche d’emploi en exploitant le networking.

Sources:

  • Garg, R.; Telang, R.; Bowman, D.; Johannsen, M. (2010): Job Search on Online Social Networks. URL: http://www.andrew.cmu.edu/user/rgarg/linkedin/Research_Report%20-%20Linking_on_LinkedIn.pdf.
  • Grenovetter, M. (1973): The Strenght of Weak Ties. En: American Journal of Sociology, Vol. 78, Issue 6. URL: https://sociology.stanford.edu/sites/default/files/publications/the_strength_of_weak_ties_and_exch_w-gans.pdf.
  • Hoffman, R. (2012): Allies and Acquaintances: Two Key Types of Professional Relationship. URL: https://www.linkedin.com/pulse/20121126205355-1213-allies-and-acquaintances-two-key-types-of-professional-relationships?trk=mp-reader-card.
  • Walk, H. (2013): Weak Ties Are The Most Powerful: Meet Folks Outside of Social Groups. URL: https://www.linkedin.com/pulse/20131021232037-7298-weak-ties-are-the-most-powerful-meet-folks-outside-of-your-social-graph.

Source de l’image:

  • Walk, H. (2013): Weak Ties Are The Most Powerful: Meet Folks Outside of Social Groups. URL: https://www.linkedin.com/pulse/20131021232037-7298-weak-ties-are-the-most-powerful-meet-folks-outside-of-your-social-graph.

(Auteur: Alessandra Vismara)