PIC SPEECH : LE NOUVEAU LANGAGE DES JEUNES

Le Pic Speech : quand les images et les émoticônes deviennent les nouveaux vecteurs préférés des générations Y et Z pour communiquer entre eux sur les réseaux sociaux.

Le discours par l’image

L’apparition des multiples réseaux sociaux ces dernières années a favorisé l’usage de l’image dans le discours. Le Pic speech, aussi nommé « image conversationnelle » par le sociologue André Gunthert, est devenu en peu de temps, le moyen de prédilection des jeunes pour communiquer entre eux.

Les nouvelles générations sont constamment connectées et baignent dès leur plus jeune âge dans cette culture de l’image. C’est pourquoi le Pic Speech est de nos jours le mode d’expression le plus spontané et naturel chez les jeunes.

L’image comme moyen d’expression

Les générations Y et Z tendent à se démarquer en utilisant une forme d’expression différente de celle de leurs parents. Elles combinent divers types de contenus comme des photos, du texte, des émoticônes, des vidéos ou encore des gifts. En effet, le Pic Speech est une façon plus créative de s’exprimer car il mélange l’écrit et l’image. Il permet aussi d’entretenir des relations et suscite la réaction.

Prendre des photos et les partager est une des activités préférées des nouvelles générations

Selon Thu Trinh-Bouvier, « le Pic speech leur permet d’investir de nouveaux espaces de liberté d’expression tout en répondant à leur quête d’autonomie et reflétant la construction de leur identité ».

Depuis l’apparition du smartphone et des applications phares comme Snapchat et Instagram, l’utilisation des images est encore plus remarquée. En effet, l’activité préférée des dernières générations consiste à prendre des photos et les partager sur les réseaux sociaux. Les adolescents envoient des dizaines de photos par jours à leurs amis. Ils photographient tout ce qu’ils font et partagent tout avec leur entourage. Sur les réseaux sociaux, il y a une mise en valeur de soi à travers des selfies. Ceux-ci peuvent être retouchés à l’aide de filtres, ce qui ouvre la porte à plus de créativité.

Les émoticônes comme vecteur d’émotion

Le Pic speech ce n’est pas uniquement communiquer à travers des images et des vidéos, mais aussi à travers des émoticônes. Ces dernières permettent une meilleure interprétation du message et partagent une émotion. Ils sont là pour décrire notre humeur ou notre état d’esprit et accompagne le texte. Comme le dit Thu Trinh-Bouvier, « un SMS sans émoticône est perçu comme violent, comme s’il y avait une tension, que la personne était contrariée ». Pour les jeunes, les images et les émoticônes sont alors le meilleur moyen pour partager leur vécu et leurs émotions.

A lire ailleurs :

Sources :

Auteure : Emmi Zoccolan

Relecture : Megan Marendaz

GenY vous dit de Just Do It

Les millénaires s’accordent beaucoup d’attention au fitness. Cela a créé une croissance énorme dans les applications de fitness et wellness. Je vais découvrir ce phénomène avec l’exemple de Nike.

Les enfants du millénaire, ou bien la génération Y, regroupe des individus nés approximativement entre les années 1980 et le milieu des années 1990. Ce sont les natifs du numérique, ayant grandi pendant l’explosion du web documentaire et du web social avec toutes ces nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Les millénaires demandent des applications de la santé et wellness
Les millénaires demandent des applications de la santé et wellness

Ils utilisent leur natel pour pratiquement tout – consommation du contenu, shopping, pour parler avec leurs amis, etc. Mais d’ailleurs, les millénaires accordent la plus de valeur à la famille et la santé. Ils sont la force motrice derrière de la croissance de 88% dans les applications liées au fitness et wellness. C’est une génération sur le pouce, avec un mode de vie actif, et qui apprécie les marques capables à s’adapter à cette cadence accélérée.

Sachant que la GenY accorde beaucoup de l’attention au contenu, il est important de le garder en tête, lorsqu’on essaye de connecter avec eux. La magie ce n’est que d’être présent online. Plus important c’est comment on est présent. Quel est le contenu? Est-ce qu’il s’engage? Les jeunes peuvent-ils faire confiance en ce qu’on leur propose? Peuvent-ils faire confiance en cette marque?  

Nike, dans leur top 10

Grâce à sa nature personnalisable, une des marques qui est définitivement dans la liste de favoris des millénaires est Nike. 40% des jeunes veulent être impliqués dans la co-création des marques mais également des produits. En jetant un coup d’oeil au site officiel de cet équipementier américain, on trouve les onglets “Homme”, “Femme”, “Garçon”, “Fille”, et “Personnaliser”. Ils ont toute une section dédiée à personnaliser leurs produits. Ce qui est extrêmement important pour les millénaires qui veulent que la marque reflète leur personnalité.

Même plus important que la personnalisation est la forte présence sur le web. 62% des millénaires sont plus loyaux aux marques avec la présence sur les réseaux sociaux qui s’engage directement avec les consommateurs. Ou bien avec les consom’acteurs, désignant un nouveau type de consommateur, un consumériste averti, qui n’accepte plus passivement les biens et les services qu’on lui propose. Ceci étant, ces millénaires s’attendent à avoir une relation authentique et réelle avec les marques qu’ils aiment, et pour qui, ils sont prêts à partager leurs réactions, soit positives, soit négatives.

social-media-marketing-nike-plus-21Nike est sans aucun doute en avance sur ses concurrents quand il s’agit de l’engagement social. Avec leur 27.3m de fans sur Facebook et 67.6m sur Instagram, et avec le contenu qui ne cesse pas d’être inédit, cool, et attractif, je pense que Nike est un exemple parfait à utiliser.

“Notre but ultime est celui de nous connecter avec le consommateur là où il se trouve. Nous comptons y arriver en délivrant le bon message à la bonne personne au bon moment, en incitant nos fans à participer et
à interagir avec nous de manière spontanée et directe.”  – Jesse Stollack, directeur du département digital chez Nike de 2010 jusqu’à 2014

nike
Nike crée une communication privilégiée avec ses consommateurs

Alors, quelles sont les stratégies sociales de Nike?

Selon Mikolaj Jan Piskorski, l’auteur de A Social Strategy: How We Profit From Social Media, on peut conclure les stratégies de Nike en trois points.

  1. Nike augmente la volonté de payer pour ses produits en permettant aux gens de rencontrer de nouvelles personnes et de renforcer leurs amitiés lorsqu’ils connectent le produit aux plateformes sociales de Nike.
  2. Nike baisse ses coûts d’acquisition de clients en permettant aux gens de renforcer leurs amitiés lorsqu’ils publient des mises à jour et des vidéos.
  3. Nike baisse son coût d’acquisition de données en permettant aux gens de rencontrer de nouvelles personnes quand ils courent beaucoup et soumettent des données de leurs trajets.

L’incorporation des médias sociaux dans l’activité physique et sportive est le futur pour l’industrie fitness. Les millénaires sont définitivement sur la ligne de départ de cette nouvelle tendance. Je ne sais pas pour vous, mais quant à moi, j’ai hâte de voir les étapes suivantes qui nous attendent. Mais pour le moment, il est temps de prendre mon sac de sport et aller au gym!

giphy

Sources:

Sources des images: 

Auteure: Melani Kalev